Les médiateurs

Dans le projet AirGeo à Sebikotane et à Dougar, c’est Soleymane Baldé qui a recruté des médiateurs parmi les bénévoles du centre Tadjabone et ceux de l‘association AJADS de Sébi-Gare, en fonction de leur engagement dans la communauté et leur sens des responsabilités. Ils ont entre 19 et 25 ans.

Les médiateurs sont ceux qui ont déployé les capteurs dans les quartiers de Dougar Yam, Dougar Aïtia, Dougar Cité-Port, Sébi-Fass, Kip-Kip et Sébi-Gare en janvier 2022. Il ont été chargés par la suite, pendant les six mois de l’exposition des capteurs, d’en prendre des nouvelles, de s’assurer qu’ils sont encore en place, et en état de capter les particules en suspension, qu’elles viennent des usines, des feux de poubelles, du trafic, des cuisines, du désert ou des arbres. Ce sont eux encore qui ont fait passer les questionnaires de connaissance de l’environnement, en mai 2022, en introduisant à leur côté les étudiant·e·s en médecine venus faire des consultations. En juin 2022, ils participent à la récupération des écorces exposées dans les capteurs, pour qu’elles soient amenées par Mélina Macouin à l’Observatoire Midi-Pyrénées de Toulouse pour analyse.

Médiateurs à Kip-Kip : Bassirou SARR, Amadou MBODJI, Mamadou SALL et Ousmane DIOUF

Médiateurs à Sébi-Fass : Fatima GUEYE, Amadou DIALLO, Cheikh Tidjiane NDIAYE, Demba DIAGNE

Médiateurs de Sébi-Gare : Pape Feury SY, Mamadou Niang GUEYE, Ali NDONGO, Adama DIOP, Moussa DIEME

Médiateurs de Dougar : Pape THIANDOUM, Cheikh T. BADJI, Mansour SENGHOR


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.