Résidence à Sebikotane / J10-La communication

Frédéric Malenfer présentant son dessin sur la conférence de presse.


Du 18 au 28 janvier 2022, l’équipe AirGeo de Toulouse est accueillie au centre Tadjabone à Sebikotane pour la fabrication et déploiement des 250 capteurs-écorces sur la commune. C’est l’occasion de créer une synergie alliant communautés, artistes et scientifiques autour de la question de l’air qu’on respire et du sol qu’on habite avec les arbres. Frédéric Malenfer au dessin et Claire Dutrait au texte proposent un suivi, au jour le jour : rendez-vous demain aussi !


Pas de prélèvements aujourd’hui : Sonia et Laure sont allées à Dakar avec Loïc pour y rencontrer de leurs collègues à l’IRD, mais aussi Moustapha Bassimbé Sagna pour déterminer les endroits où seront déposées les écorces tests, qui permettront de savoir lequel du neem ou de l’eucalyptus captera le mieux les particules. Le déploiement des capteurs continue : Mayoro prend un rendez-vous avec le délégué de quartier de Cité-Port pour le déploiement de dix capteurs supplémentaires demain. Les prélèvements par pompes individuelles se poursuit aussi du côté de Diamniadio, toujours en relation avec des vendeuses de bords de route. La première du théâtre forum est prévue l’après-midi à Sebi-Gare, devant une foule d’enfants, des délégués de quartier et des bajenu gox. L’ensemble du centre s’y déplace à pieds, médiateurs, chercheurs, comédiens, bénévoles… Keba Fall a organisé l’installation de la bâche de scène, de la sono, de la rallonge et des chaises entre la répétition du matin et la représentation de l’après-midi. Entre-temps, le reste de l’équipe rencontre, grâce à Fatou Bintou Sarr, professeure de médecine de l’hôpital de Thies qui était intervenue dans le workshop de décembre, les médecins de l’hôpital des enfants de Diamniadio. Un accord est rapidement trouvé pour y déposer des capteurs-écorces, un QaméléO, une pompe individuelle et un banc de tests d’écorces. Et aujourd’hui, grand jour de communication, a lieu la conférence de presse orchestrée par Alexandre.

*

LA COMMUNICATION

Les temps forts de la résidence ont donné lieu à une bande-annonce du projet, conçue par Alexandre Gubert-Lette et montée par Karo Zen et Tiz Raw, en wolof et en français, qui a été diffusée quotidiennement sur la chaine locale, en partenariat avec la commune de Sébikotane… De Sebikotane à Dakar, en passant par Diamniadio, le projet AirGeo a connu une belle diffusion : plus possible de rencontrer quelqu’un qui n’en ait pas entendu parler à la radio ou à la télévision : vrai !

 

La revue de presse

Orchestrées par Alexandre, les actions de communication ont culminé aujourd’hui, jeudi 27 janvier. Elle a donné lieu à une présentation d’ensemble, et à des interviewes particulières. Voici par exemple celle de Bassirou SARR le représentant des médiateurs du projet AirGeo :

 

Les radios et les télévisions ont largement repris la présentation du projet AirGeo sur les ondes et dans les journaux :

> Sur Reference actu :

> sur Galsen 7 : un article pour la présentation du projet ici, avec un focus sur le théâtre forum, .

> TFM au journal du soir du 28 janvier (à partir de 42 mn pour le wolof et 1h15mn15s pour la version en français)

> mais aussi sur I-TV au Journal du 28 janvier, sur Vox Populi Journal papier, dans l’édition du lundi 31 janvier, sur SEN TV lors de la Matinale…

> la radio Waar Wi, radio communautaire de Sebikotane, a aussi invité Sonia Rousse et Mayoro Gueye à présenter le projet et la résidence AirGeo, en compagnie du président des chefs de quartier, Malik Ba, ainsi que de l’un des médiateurs du projet.

 

Les réseaux sociaux ont aussi largement relayé l’aventure de la résidence et le sens du projet AirGeo :

Le groupe Whatsapp “TDS” (Takhawou ak Doodel, Sebikotane, Aider et Renforcer Sebikotane) fort des ses 257 membres organise régulièrement des cessions avec invités pour parler de questions qui importent la communauté. Mayoro Gueye y a été invité pour présenter le projet AirGeo par vocals interposés pendant près de trois heures !

La page Facebook de Kër Thiossane, partenaire du projet, a largement relayé les temps forts de la résidence, avec de belles photos !
sur le Spacecraft, sur le jour de l’inaugurationsur les ateliers des mercredis, sur le théâtre forumsur la co-construction du Qaméléo, sur la co-construction du Jerry, et sur le déploiement des capteurs  biensûr !

La page Facebook du Centre Tadjabone, en lieu d’accueil de la résidence, avec Soleymane Baldé en maître des lieux : sur le Spacecraft, sur les pompes de mesure de l’exposition individuelle aux particules, sur le théâtre forum (ici, ici, et encore ! ), sur les ateliers du mercredi (ici, ici une vidéo ), sur la rencontre avec les Bajenu box, sur le premier capteur, les médiateurs et les chefs de quartier : une vidéo de Pape Thiandoum, alias PmtPicture sur la co-construction et l’installation du QaméléO (ici et ), sur la rencontre avec les chefs de quartier de Dougar, sur la co-fabrication du Jerry (ici et ), sur le déploiement des capteurs, sur la pose des gauges… et le dernier jour !

Les médiateurs ont largement contribué à la diffusion du sens du projet, en même temps qu’assuré le déploiement des capteurs. Certains d’entre eux ont aussi créé des vidéos de présentation du projet : merci à Pape Thiandoum et Demba Diagne !

Sur Instagram, Demba a ainsi produit une vidéo sur le QameléO, avec une interview exclusive Loïc Drigo expliquant ce qu’il y a dans la boite de cette station de mesure de la qualité de l’air.

La page Facebook de Sebikotane Là Dëk  propose aussi une présentation du projet AirGeo, et une vidéo sur des ateliers du mercredi

Et sur le groupe WhatsApp des médiateurs du projet est même arrivée, en exclusivité, une vidéo sur la co-réalisation des capteurs, produite par Pape Thiandoum alias PMTpicture, à partir de la bande-son conçue par Alexandre Gubert-Leite,  :

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.