Mayoro Gueye

 

J’ai été gestionnaire de ressources humaines et instituteur. Militant, activiste alter mondialiste, membre du forum social mondial… aujourd’hui je suis agent 007 ! A l’interface entre le territoire de Dakar et des anthropologues français, je me fais accolyte pour leurs recherches de terrains : accompagnateur, interprète, médiateur culturel… je facilite les liens pour que les enquêtes avancent.

 

 

 

S’il n’y a qu’un article ou livre à lire selon toi, ce serait lequel ?
La vingt cinquième heure, de Virgile Gheorghiu, parce que c’est de drame absolu, le désespoir, la renaissance – l’espoir après avoir touché l’abime.  Dans ce livre, il y a tout ce qu’on cherche dans la littérature, en fait !

Avec qui dans ce projet as-tu déjà travaillé, collaboré, bu un verre ?
Claire Dutrait, Paul Lhoste, Anne Dubois-Diop, Yann Philippe Tastevin, Diol, Alexandre Gubé Leite… et tous ceux qui vont venir par la suite !

As-tu un arbre préféré… ?
Le baobab, pour son utilité pour l’homme : les racines, les écorces, le fruit, les feuilles – Tout est utile, soit dans la chaine alimentaire, soit dans la chaine médicinale, et même pour la protection de l’environnement, puisqu’ on dit que le baobab est un fertilisant naturel… et puis c’est l’emblème du Sénégal !

 …et un métal préféré ?
L’or, pour ce qu’il symbolise… en bien !

 

 

© dessin de Frédéric Malenfer


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search