Des écorces à la forêt / projet !

© Julien Hazemann


Le 3 décembre 2022 au Centre Tadjabone de Sebikotane, s’est tenue une réunion en vue de fonder une association pour la régénération des forêts au Sénégal, à commencer par le projet N’Doun, à Sebikotane. Le projet AirGeo, en suivant l’histoire des écorces qui composent ses capteurs, est arrivé sur celle des forêts classées de la région de Dakar. A la croisée de multiples dynamiques communautaires et scientifiques émerge ainsi une nouvelle synergie, qui concerne la qualité de l’air, et plus largement maintenant, l’habitabilité de Sebikotane… ou comment les arbres sont institués en alliés !


Jusqu’il y a une trentaine d’années, Sebikotane était connue pour sa forêt classée… Jusqu’il y a une dizaine d’années, la ville était connue pour l’abondance et la prospérité de ses vergers… Et aujourd’hui ? Le développement urbain et industriel de Sebikotane n’a laissé d’arbres que dans les souvenirs des plus anciens habitants… c’est ainsi que Maximilien Pouye, l’horticulteur formateur connu pour ses pouces verts, annonce les enjeux de la nouvelle association, alors que, rappelle-t-il, l’avenir est dans notre relation aux arbres et aux forêts, en Afrique comme ailleurs ! Ce samedi 3 décembre, quelque 30 personnes se sont réunies dans la grande salle du centre Tadjabone, anciens et nouveaux habitants de Sebikotane, chercheurs de Dakar et de Marseille, représentants d’industriels et cultivateurs, propriétaires terriens et locataires de terres, responsables communautaires et représentantes des groupements de femmes, acteurs culturels et conseillères municipales. L’assemblée est l’occasion de réunir des intérêts divers vers un projet commun : REGENERER LA FORET DE SEBIKOTANE.

C’est Malick Ba, le président du collectif des délégués de quartier qui préside la séance et qui veille à la bonne tenue des débats. Après la présentation des enjeux par Maximilien Pouye, c’est au tour de Moustapha Bassimbé Sagna, chercheur en biologie végétale à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, de présenter les résultats de sa recherche sur  l’état de la biodiversité de l’ancienne forêt classée de Sebikotane. Yann Philippe Tastevin expose ensuite les zones potentiellement concernées par le projet : les cartes de l’ancienne forêt classée se superposent avec celles des terres déclassées pour reloger les habitants impactés par la traversée su prochain TER sur la commune, et avec la carte des terres qui restent, dont certaines pour la régénération de la forêt, donc ! Puis c’est au tour de Mayoro Gueye de présenter le projet d’association tel qu’il a été conçu et rédigé par les membres fondateurs du projet N’Doun depuis l’été 2022 avec l’aide de l’avocate Chloé Saynac. Le moment de discuter les statuts de la future association est venu.

Résumé en photos :

 

Après la lecture du projet de statuts, les rédacteurs ont été félicités pour le travail abattu et des recommandations ont été données pour améliorer le document :  prendre en compte les observations de l’assistance pour finaliser les statuts, clarifier la répartition des fonctions au sein de l’association, introduire la question du changement climatique dans les statuts, prévoir dans le texte l’ouverture aux partenariats… et trouver un nom à l’association !

L’assemblée constituante de l’association est fixée au dimanche 29 janvier 2023 au Centre Tadjabone.

Le président de séance, Malick Ba, clôt la réunion par des prières à l’endroit de l’assistance et remercie chaleureusement l’ensemble des participants et participantes pour leur implication constructive dans les débats.

***

Et pendant ce temps, Mère Awa, et la jeune Awa préparent le thiéboudiène qui régalera l’assemblée… merci à elles !… et à Soleymane Ba d’accueillir la création du projet N’Doun au Centre Tadjabone !



Citer ce billet
La rédaction (2023, 16 mai). Des écorces à la forêt / projet ! AirGeo : l'air, la terre et des écorces. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/awsz

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search