Atelier capteurs M-A-D / Présentation 12 novembre

Format hybride de conférence

© CC-BY_SA SaliouNassirou-Kerthiossane

 


Le 12 novembre 2021, se sont déroulés 7 ateliers en parallèle, à Kër Thiossane (Dakar), à l’OMP (Toulouse) et à l’école d’art et de design de Saint Etienne, pour faire des écorces récoltées à Sebikotane des capteurs de la qualité de l’air. Mélina Macouin présente ce premier atelier M-A-D.


Comment l’écorce devient-elle un bio-capteur passif, à savoir un objet capteur des particules en suspension dans l’air ambiant ? C’était la question du workshop  qui a réuni des équipes de Dakar, Cotonou, Toulouse, Saint-Etienne et Paris.

Les chercheurs et les chercheuses de sciences humaines et de sciences environnementales ainsi que des designers, des makers et des artistes se sont retrouvés dans un format hybride, multi-lieux, multi-acteurs pour des échanges d’idées, des moments de partage d’expériences et de concepts, suivis par un prototypage des capteurs. Les 17 prototypes vont être maintenant analysés du côté de la technique, de l’efficacité, de la faisabilité et du sens qu’ils transmettent.

Un vrai moment de construction de la transdisciplinarité portés par les projets ANR BREATHE, Belmont Forum AirGeo et en partenariat avec Kër Thiossane et Possible Future.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search